Le travail de Raji Bamidele fusionne des contradictions apparentes, synchronisant le philosophique et le microscopique, décadent, le spectaculaire et l'invisible, cherchant à augmenter l'expérience du spectateur en créant des environnements immersifs qui transportent le spectateur dans d'autres mondes.