Née à Tokyo, de père coréen et de mère japonaise, Tsuyu étudie d'abord la danse et la musique  au Centre de Danse international Rosella Hightower à Cannes, France, puis, attirée par d’autres moyens d’expressions scéniques, elle poursuit des études d'art dramatique à l’école Florent et au Conservatoire National Supérieur d’art dramatique de Paris.

 

En tant qu'artiste visuelle, le travail de Tsuyu engage le public à la méditation et à la rêverie poétique : des objets qui semblent flotter autant que suspendus et dont le spectateur découvre une mise en scène, inhérente à chacune de ses pièces infusées d'émotion.

 

Que ce soit une créature de l'air (papillon), de la mer (méduse) ou d'icône spirituel (le bouddha japonais Daruma), l'artiste distille subtilement un message qui résonne longtemps en nous : la légèreté de l'être qui, en même temps, nous libère et nous rend esclave, - le poids de nos ailes qui nous élève ou nous écrase soudain sur la terre. Elle vit et travaille à Paris.