Cette phrase latine traduite par Souviens toi que tu es mortel a souvent été illustrée par les artistes, qu’ils soient anciens, modernes ou contemporains. 

Nommés aussi Vanités, les oeuvres de ces artistes sont pourvues de symboles morbides, comme des têtes de mort, nommés plus couramment Crânes

C’est au 17ème siècle que le plus grand nombre de vanités ont été exécutées. Les artistes flamands et hollandais les ont traitées avec réalisme ou les ont parées de symboles. Au 20ème siècle, les peintres les ont exécutées à leur manière. En 1939, Georges Braque (1882-1912) traite le sujet. Picasso (1881-1973) peint une toile d’une triste monochromie où une bougie symbolise la vie qui s’éteint. Andy Warhol (Andrew Wathola, dit, 1928-1987) a, quant à lui, placé une tête de mort à côté de son propre visage. Damien Hirst (1965-) a réalisé un crâne de platine recouvert de plus de 8000 diamants qui a été exposé au Rijksmuseum à Amsterdam en 2008.

À propos de l'auteur