1 - Dioramas

À l’été 2017, le Palais de Tokyo invite, avec Dioramas, à découvrir une source d’inspiration inattendue des artistes contemporains : le diorama.

L’exposition déconstruit de manière inédite l’histoire du regard, au croisement de l’histoire, de l’histoire de l’art, du cinéma, du monde de la scène, des arts populaires et forains et de l’histoire des sciences et techniques.

  • Jusqu’au 10 septembre 2017
  • Palais de Tokyo - 13, avenue du Président Wilson, 75116 Paris

 

2 - Christian Dior et l’art

Le lien qu’entretient Christian Dior avec l’art est loin d’être anodin. Avant de se lancer dans la mode, Dior fut d’abord galeriste. De 1928 à 1934, il dirige deux galeries de tableaux en association avec ses amis Jacques Bonjean, puis Pierre Colle. Après un retour sur son enfance à Granville et sa découverte des "années folles", l'exposition dévoile des tableaux et sculptures d’artistes que Dior exposa à cette époque.

  • Christian Dior, couturier du rêve
  • Musée des arts décoratifs - Jusqu'au 8 janvier 2018
  • 107, rue de Rivoli – 75001

 

3 - L’impressionnante rétrospective de David Hockney au Centre Pompidou

Vous connaissez probablement David Hockney sous le prisme de ses peintures hédonistes et colorées de la Californie des années 60. Mais ces toiles qui ont fait sa notoriété ne sont qu’un aperçu de son œuvre. A l’occasion des 80 ans de l’artiste, le Centre Pompidou en collaboration avec la Tate Britain à Londres lui consacre une rétrospective sensationnelle rassemblant plus de cent soixante peintures, photographies, gravures, installation vidéo, dessins, ouvrages... L’occasion de découvrir l’œuvre complexe d’un artiste qui tout au long de sa vie n’aura jamais cessé de remettre en cause sa façon de créer.  

  • Jusqu'au 3 octobre 2017 de 11h à 21h 
  • Place Georges Pompidou 75004

 

4 - Médusa, l’art d’être médusé

Le bijou s’élève-t-il au rang d’œuvre d’art ? C’est notamment à cette question que le Musée d’art moderne répond avec sa nouvelle exposition. En dépassant nos idées préconçues sur cet objet comme étant trop précieux, trop primitif ou encore trop corporel, Médusa, bijoux et tabous s’intéresse à la relation entre l'art contemporain et le bijou et à ce qu’il suppose du regard des autres. A travers plus de 400 pièces et une vingtaine d’installations, cette exposition détricote les tabous du bijou et parvient à montrer sa force insoupçonnée.

  • Jusqu'au 5 novembre 
  • Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
  • 11, avenue du Président Wilson – 75116

 

À propos de l'auteur