Avec 24 millions d’habitants, la Côte d’Ivoire produit environ 1500 tonnes de déchets électroniques chaque année, sans compter les déchets importés, venant principalement d’Occident. Cette problématique environnementale a interpellé le jeune Mounou Désiré Koffi qui a décidé de s’attaquer au recyclage des « e-dechets », véritable casse- tête pour les industriels et fléau pour l’humanité. Ainsi, chaque jour, il arpente les rues de Koumassi, commune d’Abidjan, pour y collecter des écrans et des claviers de téléphones qu’il intègre à ses oeuvres plastiques.