C’est avec une approche humaniste que l’artiste met en scène le quotidien périlleux des migrants clandestins dans leur grande marche vers l’Occident, vers leur Eldorado.